24 heures du Mans 2018

TEST DAY LES FEUX SONT AU VERT
POUR LES CHASSIS ORECA!

La traditionnelle Journée Test des 24 Heures du Mans a officiellement lancé hier la 86ème édition du double tour d’horloge sarthois.

Cette première session de roulage, qui s’est majoritairement déroulée sous le soleil, est toujours l’occasion pour chaque participant de jauger la force de ses concurrents. Au cours de près de huit heures de roulage, les châssis ORECA ont montré qu’il faudrait compter parmi eux. Deuxième temps au général pour la Rebellion R13 et premier des non-hybrid, et meilleur chrono pour la ORECA 07, les feux sont au vert pour aborder la course !

Du côté de la catégorie reine, l’enjeu était de taille pour Rebellion Racing. Seulement deux mois après sa sortie des ateliers de Signes, la R13 s’apprête à affronter la plus grosse ascension de l’année. Dès le début de la journée, l’auto se montre dans le match en se plaçant en troisième position (N° 1avec Neel Jani à bord). La session matinale se terminera, écourtée par un drapeau rouge. Après la pause, le brésilien et le suisse reprennent la piste. Mathias Beche gratifiera l’équipe d’une superbe prestation en signant avec la N°3 3 le deuxième chrono de la séance en 3.19.680.La voiture sœur se positionnera en P4. Le classement restera inchangé jusqu’à la fin de la session.

Du côté du LM P2, la ORECA 07  tenante du titre  reprenait tout de suite ses droits. Tour à tour, IDEC Sport Racing, G-Drive Racing, Signatech Alpine Matmut se passeront le flambeau jusque tard dans l’après-midi. C’est finalement Nathanaël Berthon et la N° 31 du DragonSpeed  chaussée de pneumatiques Michelin qui signeront le meilleur temps de la séance en 3.27.228. Le Top 5 est entièrement composé de châssis ORECA avec IDEC Sport Racing, G-Drive Racing, TDS Racing et Signatech Alpine Matmut.

Yves Lefevere (Source Oreca)