FUJI SPEEDWAY: ALPINE Monte sur la 3ème marche du podium

QUATRE A LA SUITE POUR SIGNATECH ALPINE MATMUT.

Avec la troisième place de Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet, Signatech Alpine Matmut termine sur le podium pour la quatrième année consécutive au Fuji Speedway (Japon). Avec quatre podiums en autant de manches disputées cette saison, l’Alpine A470 garde la tête du Championnat du Monde d’Endurance en LMP2.

Le vendredi était marqué par une cérémonie un peu particulière. Dix jours après avoir été déclarés officiellement et définitivement vainqueurs de la 86e édition des 24 Heures du Mans dans leur catégorie, Signatech Alpine Matmut et ses pilotes ont reçu leur trophée des mains de Pierre Fillon, le président de l’ACO. En piste, le ciel couvert restait clément pour les deux premières séances d’essais libres.

Dimanche, la course débutait sur une piste détrempée. Dans ces conditions difficiles, Nicolas Lapierre réalisait un départ parfait pour se hisser à la deuxième position avant de prendre la tête dans la première demi-heure. Au fil des passages, la trajectoire s’asséchait tout en restant assez grasse. Après une relance, Nicolas Lapierre était d’ailleurs piégé par ce terrain en constante évolution et rétrogradait en cinquième place au terme de la première heure. L’équipe réagissait immédiatement en lui faisant chausser des pneus slicks pour la fin de son triple-relais. Avant d’entamer la troisième heure de course, l’Alpine n°36 était ainsi revenue sur le podium provisoire.

André Negrão accomplissait également sa part du travail lors de son double relais avant de passer le témoin à Nicolas Lapierre, solide troisième à l’amorce de la dernière heure. Le Brésilien reprenait le volant à une demi-heure de l’arrivée avec Ho-Pin Tung dans son viseur. S’il parvenait à réduire l’écart, le temps lui manquait pour faire la jonction et il devait se contenter de la troisième place au drapeau à damier.

Yves Lefevere (source et photos zone rouge)