Test roulage le Mans 2018

SIGNATECH-ALPINE  ECONOMISE SES PNEUS…

Malgré le ciel nuageux, l’air et le bitume étaient relativement chauds lorsque les concurrents prenaient la piste pour quatre heures d’essais libres. Pierre Thiriet, Nicolas Lapierre et André Negrão s’échangeaient le volant pour effectuer un test d’endurance des gommes tendres en conditions de course.

L’équipe ne souhaitant pas trop puiser dans son quota de pneumatiques, le trio ne cherchait pas la performance absolue et l’Alpine A470 bouclait seulement 24 tours lors de cette session.Après deux heures de pause, la nuit tombait doucement sur la Sarthe et les pilotes pouvaient partir à la chasse au chrono lors de la première séance qualificative. D’emblée, Nicolas Lapierre signait un tour en 3’26’’681.

À minuit, le chronomètre s’arrêtait en positionnant l’Alpine A470 au cinquième rang de la catégorie LMP2. Aujourd’hui, la chasse à la pole position se poursuivra avec deux nouvelles séances de deux heures (19h-21h et 22h-0h00).

Yves Lefevere (Source Zone Rouge)
Photos : DR

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.