UNE SEMAINE INTENSE POUR LIGIER

ONROAK AUTOMOTIVE SUR LE PONT AU MANS.

Après de longues semaines de préparation, toutes les forces d’Onroak Automotive sont mobilisées pour la 85ème édition des 24 Heures du Mans. Côté piste, sept Ligier JS P217 sont engagées à la classique mancelle et 28 Ligier JS P3 participent à Road to Le Mans, deux courses organisées en lever de rideau. Pour encore intensifier cet évènement, le constructeur a présenté sa toute nouvelle voiture de course, la Ligier JS P4.

Mercredi après-midi, dans la structure Ligier située au cœur du paddock, une conférence de presse a rassemblé médias et invités venus en nombre pour la présentation du nouveau modèle de la marque Ligier. La Ligier JS P4, sport-prototype à coque carbone, a pour vocation d’amener de nouveaux pilotes et teams à découvrir le pilotage et l’exploitation d’un sport-prototype lors de courses d’endurance ou de journées d’essais.

Dès le lendemain, la presse s’est de nouveau réunie chez le constructeur français pour rencontrer les sept équipes engageant une Ligier JS P217 cette semaine : Algarve Pro Racing, ARC Bratislava, Eurasia Motorsport, IDEC Sport Racing, Panis-Barthez Compétition, Tockwith Motorsports et United Autosports. Teams managers et pilotes étaient ainsi réunis pour répondre aux demandes d’interviews et de photos.

L’après-midi s’est poursuivie avec la première course Road to Le Mans, célébrée, comme en 2016, avec un triplé des Ligier JS P3. Le podium de la troisième manche de la Michelin Le Mans Cup a accueilli sur la plus haute marche John Falb et Sean Rayhall, équipage de la Ligier JS P3 n°2 de United Autosports, devant Alexandre Cougnaud et Romano Ricci, Ligier JS P3 n°18 du M.Racing – YMR et le duo Alex Kapadia – Martin Rich, au volant de la Ligier JS P3 n°14 de RLR MSport. Une seconde course aura lieu samedi matin, avant le départ des 24 Heures du Mans.

 

Sur le très spécifique tracé des 24 Heures du Mans long de 13,629 km, les équipes engageant une Ligier JS P217 sont confrontées à une très sérieuse concurrence. Le peloton LM P2 comptent cette année 25 châssis, tous de nouvelle génération, représentant les quatre constructeurs.

Yves Lefevere (Source Onroak Automotive)
Photos : DDPI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *