WRC Rallye de Suède Craig Breen second du classement

BREEN DONNE DES AILES À LA C3 !

Auteurs d’une superbe étape, ponctuée d’un nouveau scratch, Craig Breen et Scott Martin, deuxièmes, sont plus que jamais en lice pour offrir un premier podium cette année à Citroën Total Abu Dhabi WRT ! Mads Ostberg – Torstein Eriksen sont toujours accrochés à la cinquième place tandis que Kris Meeke – Paul Nagle ont dû se retirer, suite à une avarie de turbo consécutive à une incursion dans un mur de neige.

Étape classique du rallye de Suède, avec ses traditionnelles spéciales de Hagfors et Vargasen, cette deuxième véritable journée voyait Craig Breen réaliser l’une des plus belles performances de sa jeune carrière, pour sa sixième venue sur ce terrain atypique. Bénéficiant à l’instar de ses rivaux pour le podium, d’un ordre de départs favorable, l’Irlandais, quatrième au départ de cette journée , signait un deuxième temps d’entrée, puis se hissait en deuxième position, à seulement 4’’2 du leader, dès l’ES suivante.

Malgré un enneigement moindre , Craig, savamment conseillé par l’équipe technique, faisait le pari de n’opter que pour cinq roues au deuxième tour, quand la concurrence, sans doute inquiète de l’usure des clous sous l’effet de l’apparition de la terre, en embarquait six. Mais le choix de l’Irlandais s’avérait payant : en confiance avec sa C3 WRC, il réalisait le scratch dans Torntop (ES 12), son troisième du week-end. Avec notamment deux troisième temps ensuite, il confortait sa deuxième position et ralliait le terme de l’étape avec 9’’3 d’avance sur le suivant.

Toujours en phase de découverte de la C3 WRC, Mads Ostberg faisait quant à lui preuve d’une belle régularité aux avants postes pour conserver sa cinquième place, en même temps qu’il s’octroyait le plus bel envol sur la célèbre bosse de Colin’s Crest, avec un saut de quarante-deux mètres au premier passage.

Dans des conditions d’adhérence enfin plus constantes, malgré une position sur la route toujours désavantageuse (4e), Kris Meeke réalisait des temps plus conformes à son rang, lorsqu’une banale incursion dans un mur de neige, endommageait le turbo de sa C3 WRC et le contraignait à l’abandon. Il repartira  en Rallye 2.

Yves Lefevere (Source Citroën Racing Média)
Photos DR