WRC Rallye de Suède seconde journée

DEUX ÉQUIPAGES CITROEN EN EMBUSCADE.

Auteur de deux meilleurs temps grâce à Craig Breen, Citroën Total Abu Dhabi WRT a animé cette première journée de course. Avec la paire Breen – Martin, quatrième ce soir, Mads Ostberg – Torstein Eriksen, quant à eux cinquièmes, l’équipe est toujours en lutte pour le podium, tandis que Kris Meeke – Paul Nagle, handicapés par leur position sur la route, pointent au dixième rang.

Avec quelque 140 kilomètres d’ES courues à cheval entre la Suède et la Norvège, soit la plus longue étape au programme ce week-end, cette première véritable journée de course s’annonçait particulièrement difficile. D’autant que les spéciales du jour, situées parmi les plus au Nord, et donc copieusement enneigées, se révélaient bien plus étroites que les années précédentes. D’où l’obligation pour les équipages d’avoir scrupuleusement réévalué leurs notes au préalable. Et pour corser le tout, une belle pellicule de poudreuse supplémentaire tombait pendant la nuit.

Dans ces conditions, il ne faisait pas bon jouer les chasse neige en s’élançant parmi les premiers, et Kris Meeke, quatrième dans l’ordre de départs suite à sa performance monégasque, en faisait l’amère expérience. Mais le Britannique restait focalisé sur son objectif, celui de ramener de précieux points de Suède, et ralliait la fin d’étape en dixième position au terme d’une journée appliquée.

La neige fraîche du jour jugulait l’usure des clous sur le premier tour et incitaient les équipes à repartir avec seulement cinq pneumatiques l’après-midi. Il fallait dès lors trouver le juste équilibre entre attaque et préservation de ces pointes acérées, qui viennent mordre la glace.

À ce petit jeu-là, Craig Breen et Mads Ostberg prouvaient leur valeur. Ils tiraient parfaitement profit de leur ordre de départs favorable (respectivement 9e et 12e) pour pointer ce soir quatrième et cinquième, à seulement cinq dixièmes du podium pour le premier et 1’’1 pour le second ! Autant dire qu’ils figurent en embuscade pour la suite des hostilités. D’autant que leur performance du jour leur garantit de bénéficier d’une bonne position sur la route demain. En totale osmose avec sa C3 , Craig Breen allait même jusqu’à signer deux scratches consécutifs (ES 6 et 7), tandis que Mads Ostberg, encore en phase d’apprentissage de sa monture, signait un retour remarqué chez les Rouges, ponctué notamment de trois troisièmes temps (ES 2, 4 et 7).

Au programme aujourd’hui, huit nouvelles spéciales et encore 120,31 kilomètres chronométrés.

Yves Lefevere (Source Citroën Racing Média)
Photos: DR